Hey, salut, tu vas bien? Ça fait longtemps ma parole!

Oui je sais, je porte l’entière responsabilité de la mort temporaire de ce blog, honte sur moi , mon manque de temps et mon manque d’implication. Bref, passons aux choses sérieuses et intéressantes.

Je vous prie d’avance de pardonner le manque de beauté de mes cuticules, l’hiver a été rude et je peine à maintenir le rythme des soins à quelque chose de régulier. Mais on y travaille très fort, vous allez pouvoir le constater dans les photos.

Donc je vous présente mon nouveau meilleur copain, le holo discret et charmeur, le plus beau de tous les verts bleutés : Saint-Georges de A England. Longtemps il m’a fait de l’oeil, et jamais je n’étais passé à l’acte. C’est chose faite, voyez vous-même :

Saint Georges & Cie

Vous pouvez également constater que je suis devenue très très intime avec Butter London, je dois bien l’avouer a eux 3 ils font de véritables miracles sur mes ongles. Ceux-ci étaient secs et cassants, la base à permis de mieux les défendre et Melt Away a réussis à faire un sacré clean-up cuticulaire. Quand au sèche vite de Poshé, j’ignore comment j’ai pu vivre sans lui aussi longtemps. En passant, ma bague bois de cerf est une trouvaille boisée de chez Simons.

P1050311Question application c’est une joie, c’est presque mono couche,  mais bon, j’en mets toujours deux pour bien faire. Un coup de Hardware et hop, roulez, jeunesse (non pas de Poshé cette fois-ci, puisque pas de nail-art).
P1050306

Mes photos souffrent un peu de mon installation de fortune, et je n’ai toujours pas de trépied ni d’objectif dédié macro (un jour, un jour…) donc bonjour les galipettes pour faire des photos nettes, bien éclairées et présentables (comprendre : j’en ai grave chier).

P1050302Voilà, pas trop de photos, mais de la photo de qualitay.

À bientôt si je ne redisparaîs pas sous une pile d’emmerdes de boulot.

Ce n’est pas que je vous aime plus ou que je renie ma NPAïtude (oui, ceci est un mot), non, non. C’est juste que depuis 3 semaines ma vie est devenue folie pure.

Après avoir vécu une soirée plus que pénible (la énième depuis que je vis dans mon studio) qui s’est soldée par un appel au 911 de moi en pleure demandant d’intervenir auprès de mes voisins, j’ai entrepris de me barrer de là. Et donc j’ai visité 2 apparts, j’ai signé pour le second et si tout se déroule comme prévu, je déménage dans 3 semaines.

Entre temps, le boulot aussi est devenu folie, je suis une formation en secourisme du soir pour être premier répondant sur mon lieu de travail et donc ça me fait des journées de 10h 2 fois par semaine (ça fini la semaine prochaine et je pourrais donc sauver des vies), et vous avez probablement entendu parler de la vague de chaleur tropicale qui traverse le Québec dernièrement. Il a bel et bien fait -45° dehors mercredi soir, j’y étais, j’attendais le bus, c’est perturbant d’expirer des mini flocons… et donc en prime je suis bien crevée, parce que mine de rien, un froid pareil ça fait brûler de la calorie.

Et du coup, je n’ai pas tellement le temps de vous écrire ni de vous parler de mes nouvelles acquisitions. What a shame. Mais le coeur y est, je continue à poster furtivement sur Instagram (_Derpy) et Twitter (@_Derpy), donc si vous me suivez de ce côté-là, vous savez bien que je ne vous oublie pas! (Et que je continue à tester plein de vernis).

Voilà, j’espère pouvoir bientôt reprendre un peu le temps de vous raconter ma vie et mes vernis ici. Probablement début mars, si tout se passe bien.

À bientôt!

Je ne vais pas faire l’originale et je vais donc vous souhaiter, en ce premier billet de 2013, une très bonne année, fructueuse, enrichissante, pleine de bonnes choses, de licornes, de lapins nains, de petits chats trop mignons, de paillettes, etc. Que du bon quoi.

J’inaugure avec cette nouvelle année une nouvelle rubrique, j’ai nommé Cosmétotests. Je me suis dit que ça en intéresserait peut-être plus d’une de savoir que bien que j’ai une peau très très très sèche et sensible, j’arrive quand même à trouver des produits qui parvienne à la rendre vivable voir présentable.

Et donc pour faire bien, je vais vous raconter une petite anecdote. Tu l’auras noté, lectrice assidue, je vis au pays de l’hiver très froid et parfois un peu chiant : le Québec. À l’heure où je t’écris ces lignes, il y a des glaçons qui poussent sur mes fenêtres à l’intérieur de mon appartement, je dors avec une polaire et 2 couvertures et il fait -22° dehors. Ça ne donne pas envie comme ça, je sais, mais j’ai beau me plaindre du froid, j’adore ces hivers extrêmes. On se rend compte qu’on est vivant, dehors c’est beau, y a de la jolie neige blanche (enfin ça ne dure jamais vraiment le blanc en ville, mais quand ça vient de tomber c’est magnifique), mais on paye le prix fort quand on a la peau déjà sèche à la base, en hiver on morfle sévère. Aussi il était grand temps que je me soucie de me trouver des produits hydratants à mort, mais pas chiants à utiliser (j’aime pas quand ça prend du temps à appliquer/sécher, etc.). Suite à plusieurs intéressantes review portant sur les produits Lush, je me suis lancée.

Je me suis rendue avec mes bottes fourrées et mon gros manteau jusqu’au Lush le plus proche où une adorable vendeuse m’a gentiment guidée dans mes choix. J’ai donc opté pour un savon et une crème hydratante, histoire de faire un crash test.

Les élus sont (roulement de tambours) :
(Crédit photos : Lush.ca, parce que mon savon il a plus trop d’allure là :D)

Le Pot de Bienfaisance

Pot de Bienfaisance

Sultan du Savon

Sultan du SavonCommençons par la crème. J’ai opté pour le pot de Bienfaisance, car outre son prix raisonnable pour un produit « test », j’aimais beaucoup l’idée qu’une partie de ce qu’on paye soit reversée à des associations pour la protection des animaux, entre autres. Outre ça, cette crème sent divinement bon sans être entêtante  je n’aime pas trop les odeurs florales et donc j’ai très vite éliminé tout ce qui sens la rose, etc. Ici c’est une odeur légèrement chocolatée, très douce et veloutée même. En ce qui concerne les effets, j’en mets tous les soirs sur mes mimines et tous les 2 jours sur tout le corps. Tout ce que je peux te dire c’est que ma peau est douce, que je n’ai plus la peau qui fendille sur les phalanges et que c’est la première fois, surtout, que je constate cet effet aussi rapidement! La crème est absorbée relativement vite et elle n’est pas du tout grasse. Elle laisse un fini un peu poudreux très plaisant sur la peau, bref, que du bon. J’ai longtemps utilisé le beurre de karité de chez Body Shop, mais je n’ai jamais pu constater des effets similaires, a part en en mettant 3 tonnes et que ça prenait 2h pour être absorbé, en prime, quand j’avais de l’eczéma, c’était de la torture parce que ça brulait. Là, rien a signalé, je n’ai même pas la peau irritée, et là où elle commençait à l’être à cause du froid, ça n’a pas piqué du tout. Du coup, je recommande avec ardeur cette crème qui porte tellement bien son nom.

Passons à mon nouveau meilleur copain, le Sultan du Savon. C’est le savon le plus gras et hydratant possible chez Lush. Rien qu’en le touchant, tu sens qu’il est gras, mais pas un gras désagréable, un gras sympa quoi. Comme tous les produits Lush, le Sultan du Savon est extrêmement odorant, il sent d’ailleurs très bon, ce n’est pas une odeur agressive et elle est très passe-partout (bergamote et oliban, et un peu les amandes aussi). Comme tout bon savon qui se respecte, il mousse, et il n’en faut pas beaucoup pour ça. Bref, tu prends ta douche normalement, et sous l’eau tu constateras très vite que ta peau à pas trop le même touché que quand tu utilises un savon « basique » (j’utilisais le Dove de base avant), sans que ce soit désagréable, au début c’est un peu surprenant. Résultat sans appel : 2 douches plus tard, ma peau est hydratée, douce au touchée, et je te jure qu’on partait le loin… Et en prime ça sent bon dans la salle de bain (et tout le reste de mon appart parce que chez moi c’est tout petit!).

Voilà, je suis donc tout à fait sous le charme, d’autant que la durabilité des produits est vraiment correcte, donc le rapport qualité/prix est intéressant au final. Je suis prête à jeter toutes les autres crèmes et savons qui trainent chez moi pour qu’il n’y ait plus qu’eux! Et comme j’ai été super séduite, je vous parlerai un jour de mon expérience shampooing et déodorant.

Je pense que vous l’aurez très bien compris au travers de ses dernières lignes, j’aime et je recommande chaudement ses produits qui ont réussi à me faire oublier la peau sèche, qui tire et qui pique quand l’hiver est trop dur. Et du coup, j’aime l’hiver encore plus!

Juste pas curiosité, quels produits Lush utilisez-vous de votre côté? Ça me botterait de savoir s’il y a d’autres petites perles rares à essayer de toute urgence!

À la prochaine :)

Il ne vous aura pas échapper que nous sommes en Décembre, que Noël approche à grands pas (et en bottes de 7 lieues), et figure-toi qu’au Québec il est assez rare de ne pas avoir un Noël blanc.

Aussi, aujourd’hui, la météo nous a fait grâce d’une première petite tempête de neige : du blizzard, du vent, de la neige sans interruption depuis 9h ce matin.

Ça donne ça (les photos ne sont pas de très bonne qualité, mon cellulaire actuel disposant d’un APN assez moisi, mais ça devrait changer après Noël!):

Saint Roch

Saint Roch

Saint Roch

Saint Roch

Saint Roch

Saint Roch

Ma rue!

Jardin de St Roch

Jardin de St Roch

Pas besoin de fausse neige pour décorer les fenêtres ici!

Pas besoin de fausse neige pour décorer les fenêtres ici!

J’ai beau avoir déjà vécu un hiver ici l’an dernier, je suis encore impressionnée et émerveillée par le froid et la neige ici. C’est vraiment pas comparable avec les hivers que j’ai vécu en France ou en Belgique. Je dois aussi admettre que ça me fait encore plus aimé l’esprit de Noël (je parle ici des repas de familles et des retrouvailles, du partage, etc.) même si pour la première fois je passe Noël loin de ma famille.

Sinon je suis désolée de ne pas trop vous parler de mes ongles en ce moment, pourtant j’ai beaucoup de petits trésors à vous présenter, mais le froid met mes mains à rude épreuve et mes ongles sont rendu très cassant… Pourtant pas faute de mettre de la crème tout le temps. Ils sont donc en cure de renforcement et au repos pour le moment. Ceci étant dit, je crois que je pourrais inauguré une petite section sur les produits de beauté qui font mon quotidien (ayant une peau affreusement sensible et sèche, je suis sure que ça pourrait en intéresser plus d’une).

Si jamais je ne repasse  pas ici avant le 25, je vous souhaite à toutes un très joyeux temps des fêtes :)

Aujourd’hui je te présente une manucure tout ce qu’on fait de plus basic, mais avec la petites touche de brillance qui fait tout son charme. J’ai sorti pour ça l’un de mes chouchous, mon tout premier Butter London, j’ai nommé The Black Knight.

Pour la petite histoire, la grosse fan de Batman en moi a d’abord craqué sur son nom et ensuite sur sa beauté et son charme ténébreux. Si tu avais encore un doute, je te l’enlève : oui, en moi sommeil l’âme d’une nerd, une vraie, une pure, une dure. Et des fois je ne peux pas le cacher…

Bref. Petit aperçu :

Tu as vu comme il est beau mon sombre chevalier? Attends, je vais zoomer un peu :

C’est un vernis pour les belles occasions. J’ai du faire 3 manucures complètes avec et force est de constater qu’après je perd bien trop de temps a regarder mes ongles briller. Donc pour cette fois je l’ai assorti à Queen Vic, également de la marque Butter London. C’est un très joli violet laqué. Il faut cependant y aller généreusement lors de la pose si on veut que ça soit bien opaque (ici il y a 3 couches).

C’est féminin et discret. Je ne le portais pas souvent parce que je trouvais qu’il avait tendance a faire des écailles assez vite. Ça c’était avant que je change de base pour Strong Bond de la marque Quo by Orly. Mes vernis ne bougent plus et je peux les maltraiter pendant 4 à 5 jours. Je vais vous faire un petit article dessus bientôt!

Bon, aller, rassurez-moi, je suis pas la seule à craquer sur un vernis à cause de son nom, hein, dites?

C’est tout pour cette fois, je sais c’est peu, mais c’est mieux que rien non? :)

A la semaine prochaine o/

Tu vas sérieusement finir par croire que je suis sponsorisée par cette marque, mais je te rassure, non. C’est simplement que c’est ma marque fétiche de coeur d’amour. Y a rien à faire, j’y reviens toujours et je crois que je n’ai jamais été déçue par aucune de ces petites fioles magiques et colorées.

Pour le coup, on change de registre et je vous présente la discrétion classe. Avoue que c’est pas souvent que ça arrive. J’ai donc sorti Merino Cool et Penny Talk pour faire un petit quelque chose de classy, discret, mais un peu funky quand même.

Merino Cool est la classe et la discretion en personne. C’est un genre de mauve aubergine désaturé, vaguement brun, vaguement gris. Il est donc assez passe partout, et reste assez foncé pour être visible au besoin.

Vous connaissez d’ailleurs un de ses cousins, déjà croisé sur le blog, j’ai nommé In Stitches, de la même marque. Tu auras noté, en bonne observatrice que tu es et grâce à ton oeil averti qu’il y a un accent nail dans ces photos. Il s’agit de Penny Talk, de la série métallisée. Il était tout seul perdu sur une étagère, c’est la première fois que je le croise en personne. Je n’ai aucun vernis or/doré dans ma collection, pour cause, je n’aime pas spécialement ça. Mais pour Penny Talk, mon coeur est amour, tout simplement parce que c’est un doré qui tire sur les cuivres, et du coup, j’aime. Pour l’anecdote, la petite vendeuse qui l’a découvert en le scannant l’a trouvé super beau aussi, et m’a gentiment demandé de lui essayer sur un ongle pour avoir un souvenir! J’ai même pas débordé en lui faisant, j’étais fière de moi.

Bref, tout ça pour dire que dans ma tête ces deux petits bijoux allaient être capable de s’entendre. Chose que j’ai vérifiée en faisant mon accent nail. Pis du coup j’ai pas eu envie de m’arrêter là :

Les métaliques Essie font des merveilles avec le stamping. J’ai jamais râter de motifs avec. Pour info, c’est la plaque Bundle Monster 315. Définitivement une de mes préférée.

Le petit motif sur l’auriculaire a été fait à main levée, mais du coup « coucou les traces de pinceaux » ensuite légèrement atténuées par le top coat. Bref, passon.

Je suis amoureuse de cette association, elle a un côté réconfortant et douillet. Parfait en ce début d’hiver canadien. D’ailleurs, on nous annonce que la neige devrait poser ses valises ce weekend, c’est pas trop tôt, je commençais à croire qu’on en aurait pas avant décembre.

Je sais pas vous, mais moi, c’est très certainement une association que je referais à l’avenir. J’ai aussi profité de cette manucure pour tester mon nouveau base coat Strong Bend de chez Quo by Orly qui promet une meilleure adhérence. J’ai effectivement le soucis que certains de mes vernis semble ficher le camp assez rapidement comme si ils n’adhéraient pas plus de 2 jours. J’ai constater ça avec Head Mistress et Mesmerize, mais aussi avec mes vernis Essence. Pour le top coat c’est encore en toujours Good to Go, mais je suis très tenté d’essayer celui de Poshé suite à l’article de Vernis en Folie. Il fera probablement partie de la prochaine commande.

Bon pis sinon, c’est bientôt Noël, tout ça je serais curieuse de savoir ce que vous avez mis sur votre liste des petits trucs à trouver sous le sapin en bonnes NPA que vous êtes!  Donnez-moi votre top 3!

A bientôt :)

J’avais envie d’un peu de chaleur après la fraicheur hivernale de Scallywag qui a tenu sans bouger presque une semaine! En passant, ça m’a pris un bon 30min pour venir a bout de Scallywag, même avec la méthode des papillotes. Donc pour le coup je voulais éviter de remettre des paillettes.

J’ai jeté mon dévolu sur Head Mistress d’Essie. C’est un vernis à mi-chemin entre le jelly et le crème  un très joli rouge légèrement rosé, je l’adore. Très sobre et très chic, c’est LE rouge. Et c’est le seul que j’aime vraiment porter d’ailleurs.

Vous noterez au passage que mes cuticules s’améliorent un peu. Entre le Smoothing Trick d’Essie, ma crème hydratante que je met tous les soirs et le petit coup de Disapearing Trick (Essie encore), ça commence a prendre de l’allure. l’hiver pointant le bout de son nez il va falloir que je mette les bouchées doubles sur l’hydratation, mais on va y arriver. J’aurais un jour les mains présentables.

Bref, je comptais pas non plus garder du rouge tout simple, non, non, pas avec les fêtes de fin d’année qui arrivent. J’ai donc eu envie de faire un petit accent nail a coup de stamping. Et pour le faire j’ai choisi une plaque Bundle Monster (BM315) dont j’étais tombée amoureuse via le site de Pshiiit en association avec Excalibur de A England. Comme tousles vernis A England, c’est un petit bonheur en bouteille. Voici ce que ça donne :

Une association de couleur bien dans le ton quand Noël approche, non? J’aime beaucoup ce motif, il est vraiment chouette, et je pense que vous allez le revoir à l’avenir.

Une nouvelle pose de main, yay! Ca change hein? Pour l’anecdote, vous verrez probablement toujours que ma main gauche (j’ai aussi une main droite, fou hein?) parce que je suis droitière et par conséquent ma main gauche est toujours un peu plus réussie, même si a priori je progresse un peu avec le temps.

On m’a aussi demandé comment je faisais pour le fond de mes photos… Euh… en fait c’est juste que ma lampe qui me sert de spot n’éclaire pas le mur qui est en arrière directement, et donc ce fond gris est en fait un mur blanc non éclairé. La seule chose qui me manque vraiment serait un petit trépied pour mon appareil photo. Pour l’instant je me contorsionne et je loupe donc une photo sur deux en raison de l’instabilité. J’aimerais aussi beaucoup prendre les photos avec mon Lumix G1 au lieu de mon vieux Canon A640, mais je n’ai pas de lentille dédiée à la macro sur le G1, alors que mon Canon s’en sort vraiment très bien à ce niveau-là.

Je vais peut-être demander ça au père Noël tiens! Y a quoi sur ta liste de Noël cette année?

Bonne fin de dimanche :)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.